Exercices FLE gratuits

Civilisation


level Intermédiaire

La Gastronomie française et l'UNESCO


La leçon

 

La gastronomie française est une “pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes” dit, dans un de ses attendus, le comité intergouvernemental de l’Unesco réuni à Nairobi classant “le repas gastronomique des français” au patrimoine immatériel mondial de l’humanité.

Il ne sera pas inscrit sur la liste du patrimoine “nécessitant une sauvegarde urgente”, mais sur celle représentative du patrimoine immatériel.

Ce repas “commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au moins quatre plats, à savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert”.

Et il est vrai qu’en cette époque de fast-food et de nourritures prises “sur le pouce”, le repas à la française qui réunit la famille ou les amis autour d’une table, moment précieux de communication, d’empathie, doit être préservé autant pour ses vertus gustatives et digestives que pour ce qu’il amène de socialisation dans un monde émiettant toujours plus les individus.

Laissons les “plateaux-télés” et les pizzas aux soirs de grands matchs devant la télévision, c’est à dire rarement. Quel plaisir de faire son marché, d’acheter des nourritures saines chez de petits commerçants (ils sont meilleurs qu’en grande surface), et de les préparer tranquillement en attendant la famille ou les amis qui débarquent les uns après les autres, amenant l’un le dessert, l’autre du vin, le troisième un alcool digestif, le dernier quelques friandises…

Quel plaisir de voir une tablée de 6 à 10 personnes où, très vite,  après les politesses d’usage, les conversations portent sur les vins et les plats, la qualité des fromages et l’assaisonnement des salades… Le repas à la française constitue un monument culturel sinon pleinement original, au moins commun à la rive Nord de la Méditerranée, notamment, avec quelques variantes, chez nos amis italiens et espagnols.

La bonne cuisine, comme les bons alcools (à déguster avec modération) ne s’apprécient jamais en solitaire. Il faut en parler avec les autres convives, échanger ses impressions, pour les apprécier pleinement.

J’apprécie cette nomination au patrimoine de l’Unesco parce qu’elle porte, peut être davantage que sur un savoir-faire culinaire unanimement reconnu, sur le repas, la tablée, une durée où s’oublient les soucis, où disparaissent les mauvaises humeurs, où la nature fondamentalement sociale des hommes (et des femmes) s’affirme autour du plaisir de “manger ensemble”.

C’est cette ambiance que vous retrouverez si vous venez apprendre le français à Nice, à AzurLingua. Et elle est inoubliable.

Article proposé par Jean-François AUVERGNE


Exercice n°1

Aide : Dites si c'est vrai ou faux.


Question n°1

Proposition Vrai Faux
Le texte parle de l’insertion de la gastronomie française dans le patrimoine mondial de l’humanité.
Corriger la question

Question n°2

Proposition Vrai Faux
La capitale du Kenya est la ville où la prise de décision a eu lieu suite à la réunion du comité.
Corriger la question

Question n°3

Proposition Vrai Faux
Il s’agit du patrimoine appelé IMMATERIEL, puisqu’on parle d’un monument et pas d’une tradition.
Corriger la question

Question n°4

Proposition Vrai Faux
Le repas gastronomique français est vu en tant qu’une pratique sociale de tous les jours, très fréquente dans les différents milieux sociaux.
Corriger la question

Question n°5

Proposition Vrai Faux
Le repas modèle est constitué de plusieurs étapes dont les plus importantes sont l’apéritif au début et le digestif à la fin.
Corriger la question

 


Exercice n°2

Aide : Choisissez les bonnes réponses.


Question n°1

Parmi les avantages du repas à la française, l’auteur cite :

Corriger la question

Question n°2

Par rapport à l’achat des produits, selon l’auteur :

Corriger la question

Question n°3

Par rapport à la préparation des plats :

Corriger la question

Question n°4

À table…

Corriger la question

Question n°5

Le repas traditionnel français…

Corriger la question

Question n°6

Ce que l’auteur apprécie le plus dans cette nomination c'est :

Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Luísa Zanini Vargas


Contributrice

Brésil
Luísa Zanini Vargas - Etudiante en Lettres - Portugais/Français et respectives littératures à l'Universidade Federal de Pelotas (UFPel) - Brésil; Stagiaire multimédia à Azurlingua - Nice.

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires